NCAA : Le célèbre championnat universitaire américain a débuté

La nouvelle saison du célèbre championnat universitaire américain de gymnastique artistique est officiellement lancée. Nouvelles recrues, équipes favorites, calendrier, compositions des routines, jugement, voici tout ce qu’il faut savoir pour suivre au mieux la NCAA en cette année 2022.

Comme chaque saison, les équipes des plus grandes universités se voient renforcées grâce au recrutement des gymnastes anciennement en élite. De grands noms qui ont participé aux Jeux Olympiques de Tokyo en juillet dernier vont prendre part au championnat universitaire NCAA cette année :

  • UCLA :
    – Jordan Chiles (USA, 2001) ; médaillée d’argent au concours par équipes à Tokyo.
    – Brooklyn Moors (Canada, 2001) ; 16ème au concours général à Tokyo.
  • Auburn University :
    – Sunisa Lee (USA, 2003) ; médaillée d’argent au concours par équipes aux Jeux de Tokyo, championne olympique au concours général et médaillée de bronze en finale barres asymétriques.
  • Utah :
    – Grace McCallum (USA, 2002) ; médaillée d’argent au concours par équipes à Tokyo.
    – Amelie Morgan (Grande-Bretagne, 2003) ; Médaillée de bronze au concours par équipes à Tokyo.
    – Kara Eaker (USA, 2002) ; remplaçante pour l’équipe américaine à Tokyo.
  • Oregon State :
    – Jade Carey (USA, 2001) ; médaillée d’argent au concours par équipes et championne olympique au sol à Tokyo.
  • Florida
    – Leanne Wong (USA, 2003) ; remplaçante pour l’équipe américaine à Tokyo.

La première rencontre qui opposait « Michigan » et « Georgia » a eu lieu jeudi 6 janvier. La victoire fut remportée par les championnes en titre de Michigan grâce à un record historique de lancement de saison (197.750 points). La suite du championnat se poursuit tout au long du week-end mais à cause du Covid, de nombreuses rencontres sont reportées.

Les équipes universitaires vont s’affronter toutes les semaines jusqu’au mois d’avril. À l’issue du classement, les 36 meilleures équipes du pays sont ensuite qualifiées pour l’étape suivante, les « Regionals ». Réparties en 6 régions composées de 6 équipes, l’objectif sera de se qualifier pour les « Nationals » en se hissant parmi les 2 meilleures de son secteur défini. À l’issue d’une compétition à étapes éliminatoires qui dure 2 jours, les « NCAA National Championships » détermineront les championnes nationales par équipe, en individuel et par agrès.

Tout le long de la saison, des tournois comme le « Big Ten » ou le « Pac 12 » ou encore le « South Eastern Conference » rassemblent des équipes de tout le pays, dans l’unique but de remporter le trophée du tournoi, sans incidence sur le classement de la saison.

Les principales équipes à suivre 

  • Michigan
  • Oklahoma
  • Utah
  • Florida
  • UCLA
  • Alabama
  • LSU

Retrouvez le programme des rencontres semaine par semaine sur le site BalanceBeamSituation.com, et les résultats sur RoadtoNationals.com (en anglais).

Pour ne rien rater de la NCAA, suivez également sur Instagram deux comptes français,  @gymnaweb et @liviefromparis


Les compositions des routines et les principales déductions

par Anne Kuhm

En NCAA, répondre aux exigences de base en matière de difficulté signifie que la routine d’une gymnaste commence à 9,400. Pour commencer à 10, ce qui est souhaitable, les gymnastes doivent ajouter des difficultés et des connexions pour gagner des points bonus.

  • SAUT

Objectif : saut avec de l’amplitude et une réception pilée

Yurtchenko Vrille groupée 9.9
Tendu demiVrille 9.95
Vrille et demie (tendue ou groupée)Double vrille 10
Tsukara Tendu demiVrille 10
Lune Carpé 1/2 10
Groupé 1/1 10
Podkopaeva/lune Carpé 9.95
Groupé 1/2/ Carpé 1/2 10

Principales déductions

Pas en avant/arrivée en avant -0.1
Buste penché en avant -0.1 à -0.3
Petit pas ou saut en arrière -0.05
Grand pas ou grand saut en arrière -0.1 à – 0.3
Bras fléchis, jambes fléchies, forme -0.1
Chute -0.5

 

  • BARRES

Exigences de routine :

Au minimum, une routine NCAA doit inclure :

  • 3 éléments de valeur A, 
  • 3 éléments de valeur B 
  • 2 éléments de valeur C. 

Les gymnastes doivent également remplir une série d’exigences de composition spéciales, chacune valant 0,2. 

Ces quatre exigences sont :

  • 1 – Deux changements de barres séparés. Cela signifie que l’on ne peut pas commencer sur la petite barre, monter et faire la sortie. A un moment donné, il faut faire une transition de la barre basse à la barre haute et inversement. 
  • 2 – Deux éléments avec envol. Les éléments avec envol incluent des lâchés à la même barre (katchev, gienger …), ainsi que des lâchés avec transition de barres (pak, shapo …). Les deux éléments doivent être au moins de valeur C, mais un élément de valeur B peut être utilisée pour répondre à l’exigence tant que l’autre élément est une valeur D ou E. 
  • 3 – Un élément tournant, valeur C minimum (par exemple un tour proche ou une valse)
  • 4 – Une sortie, valeur E minimale. Si la valeur de la sortie est inférieure, il faudra ajouter un élément en amont afin d’obtenir un bonus. Par exemple ; valse double + groupé

L’absence de l’une de ces cinq conditions entraîne une déduction de 0,2 de la valeur de départ. Toute gymnaste dont la routine comprend 3 A, 3 B et 2 C et qui remplit les cinq conditions ci-dessus aura une valeur de départ de 9,40. À partir de là, les gymnastes tentent d’atteindre une valeur de départ de 10,0 en gagnant jusqu’à six dixièmes de bonus. 

Le bonus est gagné dans deux catégories. 

  1. Valeur de difficulté 
  • Chaque pirouette, transition ou sortie de valeur D rapporte 0,1 en bonus 
  • Chaque lâcher de même barre de valeur D rapporte 0,2 en bonus 
  • Chaque pirouette ou sortie de valeur E rapporte 0,2 en bonus 
  • Chaque lâcher ou transition de même barre de valeur E rapporte 0,3 en bonus  
  1. Valeur de connexion 
  • C + D = 0,1 
  • D + D = 0,2
  • Etc …

Pour gagner les six dixièmes de bonus, au moins un dixième doit provenir de chaque catégorie (valeur de difficulté et valeur de connexion). 

Principales déductions

Pas à la sortie -0.05 à -0.1
Fautes d’angles -0.05 à -0.1
Fautes de jambes -0.05 à -0.1
Manque d’amplitude -0.05 à -0.1
Chute  -0.5

 

  • POUTRE

Exigences de routine :

Au minimum, une routine NCAA doit inclure :

  • 3 éléments de valeur A, 
  • 3 éléments de valeur B 
  • 2 éléments de valeur C. 

Les gymnastes doivent également remplir une série d’exigences de composition spéciales, chacune valant 0,2. 

À la poutre, ces quatre exigences sont :

1 – Une série acrobatique. Cela signifie deux éléments de vol acrobatique, « directement connectés », avec au moins un des éléments ayant une valeur C ou +. La série la plus courante est la série arrière flip tendu décalé

2 – Une combinaison gymnique OU gymnique / acro 

3 – Un saut gymnique 180 degrés. Possibilité de combiner cette exigence avec n°2. Exemple : facial + saut écart antéro

4 – Un pivot. 

5 – Sortie de valeur C minimum, ou une sortie combinée (costal+vrille)

L’absence de l’une de ces cinq conditions entraîne une déduction de 0,2 de la valeur de départ. Toute gymnaste dont la routine comprend 3 A, 3 B et 2 C et qui remplit les cinq conditions ci-dessus aura une valeur de départ de 9,40. À partir de là, les gymnastes tentent d’atteindre une valeur de départ de 10,0 en gagnant jusqu’à six dixièmes de bonus. 

Le bonus est gagné dans deux catégories. 

  1. Valeur de difficulté 

Chaque élément D gagne 0,1 en bonus et chaque élément E gagne 0,2. 

  1. 2) Valeur de connexion 

Il existe de nombreuses méthodes par lesquelles les gymnastes peuvent recevoir un bonus de connexion à la poutre 

  • Connexions acrobatiques 
    • B + D = 0,2 (sauf pour la sortie)
    • C + C = 0,2 (sauf sortie)
    • B + B + C = 0,1 (sauf sortie)
    • B + C + C = 0,2 
    • B + B + D = 0,2 
    • Etc…

Pour gagner les six dixièmes de bonus, au moins un dixième doit provenir de chaque catégorie (valeur de difficulté et valeur de connexion). 

Principales déductions :

Déséquilibres – 0.05 à – 0.3
Manque d’amplitude dans les sauts -0.05 à – 0.1
Pas ou sauts à la sortie -0.05 à – 0.1
Temps d’attente trop long avant un élément -0.1
Chute  -0.5

 

  • SOL

Exigences de routine :

Au minimum, une routine NCAA doit inclure :

  • 3 éléments de valeur A, 
  • 3 éléments de valeur B 
  • 2 éléments de valeur C. 

Les gymnastes doivent également remplir une série d’exigences de composition spéciales, chacune valant 0,2. 

Au sol, ces quatre exigences sont :

1 – Une combinaison acrobatique avec 2 saltos. Les 2 saltos peuvent être directement ou indirectement connectés l’un à l’autre, mais ils doivent apparaître dans la même ligne acrobatique. 

2 – Trois saltos différents dans l’exercice. 

3. La dernière acro doit être de valeur D ou une acro combinée avec un élément C

4. Saut gymniques en combinaison

Avec ces 4 exigences, la gymnaste obtient une ND à 9.40. Pour partir à 10, elle doit ajouter 0.6 pts de bonus. Ces bonus peuvent s’obtenir ainsi :

  1. Valeur de difficulté :

Chaque élément D gagne 0,1 en bonus et chaque élément E gagne 0,2. 

  1. Valeur de connexion –

Il existe de nombreuses façons dont les gymnastes peuvent recevoir un bonus de connexion au sol. 

  • Connexions acrobatiques directes :
    • A + C = 0,1 
    • A + A + C = 0,1 
    • B + B = 0,1 
    • B + C = 0,2 
    • A + D = 0,2 
    • C + C = 0,3 
    • Etc…
  • Connexions acrobatiques indirectes 
    • A + A + C = 0,1  
    • A + D = 0,1 
    • C + C = 0,2 
  • Danse ou connexions mixtes 
    • B + D = 0,1 
    • C + C = 0,1 
    • D salto + Un saut = 0,1 
    • C + A + A (salto / danse / salto) = 0,1 
    • C + D = 0,2

Pour gagner les six dixièmes de bonus, au moins un dixième doit provenir de chaque catégorie (valeur de difficulté et valeur de connexion). 

Principales déductions

Réception non contrôlée De – 0.05 à – 0.1
Réception avec buste en avant De – 0.05 à – 0.3
Manque d’amplitude De – 0.05 à – 0.1
Artistique -0.05
Sortie de praticable -0.1
Jambes fléchies, forme dans les acrobaties De – 0.05 à – 0.1
Chute  -0.5

À chaque agrès, l’objectif pour chaque gymnaste est de se rapprocher le plus possible de la perfection, c’es-à-dire du PERFECT 10. Les équipes qui ambitionnent d’accéder au NCAA Championship viseront les 197 + points, soit une moyenne de 49.25 par agrès. 

  • Lors d’une chute, la gymnaste sera pénalisée de 0.5 pts. 
  • Il existe également une déduction pour un complet trop facile. Cette déduction s’appelle « up to level » qui coûtera -0.1 à la gymnaste pour un complet qui ne respecte pas les exigences. 

Attention, la valeur des éléments en NCAA ne correspond pas forcément à ce qu’on peut retrouver dans le code FIG !

D’autre part, comme il s’agit d’un jugement subjectif, les notes peuvent différer d’une compétition à une autre, ainsi que d’une conférence à une autre. Certaines conférences sont connues pour être plus souples que d’autres en termes de notation. C’est le cas notamment le cas en SEC et dans les conférences les moins connues et les moins médiatisées (MPSF, LAC, NCGA, ECAC…). 

Article précédentAline Friess, un deuxième saut en préparation pour une place en finale ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom