normal

Affaire Mila

Mila, une jeune lycéenne, est menacée de mort depuis la diffusion d'une vidéo dans laquelle elle critique l'Islam. Elle a également été déscolarisée. L'affaire a rapidement pris une dimension politique. Plusieurs responsables politiques ont publiquement pris la défense de la jeune femme. La ministre de la Justice a suscité la polémique après avoir assimilé la critique des religions à "une atteinte à la liberté de conscience", tout en condamnant les menaces. Elle a finalement reconnu une expression "maladroite" et a assuré ne pas remettre en cause "le droit de critiquer la religion". Deux enquêtes judiciaires ont été ouvertes en lien avec cette affaire : l'une vise les menaces de mort, l'autre a pour objet de déterminer si les propos de l'adolescente relèvent de la "provocation à la haine raciale".

Mila est cyberharcelée après des propos tenus sur la religion musulmane (photo d'archives).

Mila est cyberharcelée après des propos tenus sur la religion musulmane (photo d'archives).

Blog

Affaire Mila : trois adolescents mis en examen

En janvier dernier, une vidéo de cette lycéenne mineure critiquant l'islam était devenue virale sur les réseaux sociaux, et s'était attiré les foudres des internautes.
Publié le 17-06-2020 à 12:20
Offre spéciale
Découvrez tous nos articles en illimité pour 1€ seulement.
Voir plus/moins
Merci de lire L’Express
Savoir quoi penser de ce monde
Offre spéciale
Découvrez tous nos articles en illimité pour 1€ seulement
Voir plus/moins
Besoin de savoir,
besoin de comprendre ?
A partir de 1 € pour 2 mois sans engagement
Fermer