En France, 83% des déplacements se font en voiture, seulement 11% en transport public. Pourtant, l’automobile, accusée de tous les maux, n’est pas forcément prise en compte par les politiques de mobilité.