Retour à la liste des projets

Veille citoyenne sur les OGM, les semences et la privatisation du vivant

Nourrir le débat démocratique afin de permettre aux citoyens de reprendre la main sur des décisions qui nous concernent tous

907 € collectés grâce à la communauté

Et si vous aussi vous financiez gratuitement ce projet avec vos recherches internet ?

Veille citoyenne sur les OGM, les semences et la privatisation du vivant

Notre cause

Une opacité qui profite aux entreprises de biotechnologies

Inf’OGM est née il y a 20 ans du constat que, pour que le débat citoyen sur les OGM puisse émerger, il est primordial de rendre l’information compréhensible et de la diffuser. En l’absence de débat démocratique sérieux, le développement des OGM ne répondrait en effet qu’aux besoins des entreprises de biotechnologies qui y trouvent un avantage économique certain. Et les risques potentiels que ce développement représente pour la biodiversité, la santé publique et les systèmes agraires traditionnels ne seraient pas pris en compte dans l’élaboration des politiques. Aujourd’hui, les entreprises qui développent les nouvelles techniques de modification du génome travaillent dur pour qu'elles ne soient pas considérées comme donnant naissance à des OGM. Notre rôle est donc plus que jamais pertinent.

Inf’OGM réalise un travail d'enquête et de traitement de l’information sur la situation des OGM, des biotechnologies, des semences et de la privatisation du vivant en France et dans le monde. Nous nous adressons aux citoyens, élus et professionnels afin de leur permettre de reprendre la main sur les décisions qui les concernent. Notre travail est également indispensable pour les acteurs de la bio et la société civile, lui donnant ainsi les éléments pour continuer à jouer efficacement son rôle de contre-pouvoir.
Reprendre la main sur des décisions qui nous concernent

Nous avons les objectifs suivants :
• analyser, synthétiser, vérifier, contextualiser, traduire, rendre lisible et diffuser l’actualité pertinente liée aux biotechnologies, aux semences et à la privatisation du vivant et ce, dans un esprit de « service public » ;
• donner aux citoyens et à la société civile les éléments pour un véritable débat démocratique ;
• amener les pouvoirs publics à une véritable transparence de l’information.

Quelques mots sur nous

Informer pour nourrir le débat démocratique

L'association Inf’OGM est une veille citoyenne qui décrypte l’actualité mondiale et propose un service unique d’information francophone sur les OGM, les biotechnologies, les semences et la privatisation du vivant. Notre mission est de favoriser et de nourrir le débat démocratique par une information critique, indépendante et accessible à tout public. Inf’OGM se donne également pour objectif d’œuvrer pour une véritable transparence du débat OGM.

Vos dons font nos actions

Pour cela nous avons besoin de chacun de vous !

Votre soutien nous permettrait de réaliser les activités suivantes :
• Réalisation d’une veille documentaire ;
• Dépouillement par notre veille scientifique des publications récentes et consultations fréquentes des acteurs institutionnels concernés ;
• Participation à des groupes de réflexion d’organisations européennes ;
• Participation à des réunions publiques d'acteurs institutionnels (institutions européennes, élus) ;
• Réalisation d’enquêtes journalistes, publication d'articles, de dossiers, de mini-guides sur le site Internet de l'association et en papier ;
• Alimentation d'un moteur de suivi des autorisations européennes d'OGM ;
• Développement d’outils de communication adaptés aux besoins de la société civile.

Les veilles d’Inf'OGM sont alimentées par une équipe de 4 journalistes professionnels aux compétences complémentaires (sciences, droit, agronomie et philosophie) et 12 administrateurs qui occupent des postes clés dans des organisations de la société civile.
Date Montant HT
Octobre 2021 133 €
Janvier 2021 71 €
Décembre 2020 101 €
Août 2020 110 €
Mars 2020 97 €
Janvier 2020 118 €
Novembre 2019 126 €

Les paiements sont éffectués à partir de 100 euros collectés.

Retour à la liste des projets