Le Monde diplomatique

Qui sommes-nous ?

Héritier d’une histoire prestigieuse, résolument à part dans un paysage médiatique de plus en plus uniforme, Le Monde diplomatique conjugue une large ouverture sur les questions internationales avec une vision critique de ce qui reste le plus souvent dans l’« angle mort » de la presse : ravages du dogme libéral, dangers du prétendu « choc des civilisations », chances et enjeux des nouvelles technologies de la communication...

Pourfendeur dès 1995 de la « pensée unique », porteur d’une « manière de voir » particulière, Le Monde diplomatique est, grâce à ses analyses approfondies et à ses points de vue engagés, un journal de référence pour tous ceux qui veulent comprendre, mais aussi changer, le monde actuel.

Le Monde diplomatique est également connu pour la qualité de son iconographie, qui permet d’offrir une large diffusion à des regards d’artistes – peintres et photographes. Ce parti pris s’accorde avec la ligne éditoriale du journal en invitant à prendre du recul et à considérer sous un autre angle les problématiques contemporaines. Il offre aussi un appareil cartographique d’une grande richesse.

Né en 1954 dans le giron du quotidien Le Monde, Le Monde diplomatique a assuré en 1996 son indépendance éditoriale et financière en se constituant en société autonome, filiale du Monde SA (51 %). Les 49% restants sont aux mains de l’Association des Amis du Monde diplomatique et de l’association Gunter Holzmann, qui regroupe l’ensemble du personnel du mensuel. Il comptait en septembre 2010 soixante-seize éditions internationales. Premier journal français à avoir assuré sa présence sur le réseau, il se distingue par l’abondance et la qualité de la base documentaire qu’il met librement à disposition des internautes.

A lire

  • Equipe, informations techniques, contacts : voir l’ours.
  • La présentation du journal et de ses diverses publications dans la section « abonnements ».
  • « Notre combat », par Serge Halimi, directeur du journal depuis 2008 (octobre 2009).
  • Le récit par Ignacio Ramonet, directeur du journal de 1990 à 2008, de l’histoire du Monde diplomatique, « Cinquante ans », paru dans le numéro de Manière de voir édité à l’occasion du cinquantième anniversaire du journal (avril-mai 2004).
  • Le compte rendu par Dominique Vidal de la journée de fête organisée le 8 mai 2004 au Palais des Sports de la porte de Versailles à Paris, « Cinquante voix de la Résistance », avec les interventions de cinquante personnalités du monde entier.
  • « Le devoir d’irrespect », un texte de Claude Julien, directeur du Monde diplomatique de 1973 à 1990, publié au moment de sa mort, en mai 2005.
  • Les textes d’Ignacio Ramonet, John Berger, Alain Jouffroy et Solange Brand publiés en exergue du livre d’art édité pour le cinquantième anniversaire, et détaillant le rapport particulier du journal à l’image.