Obtenez les applications mobiles gratuites

Recevez les dernières nouvelles de nous sur nos applications.

Download app from Android Download app from Apple

16 Jours d’activisme contre la violence basée sur le genre

Get monthly
e-newsletter

16 Jours d’activisme contre la violence basée sur le genre

La campagne va du 25 novembre au 10 décembre.
Afrique Renouveau: 
24 Novembre 2021
Par: 
À Dar es Salaam, en Tanzanie, des écolières organisent une marche contre la violence sexiste.
ONU Femmes Tanzanie/Deepika Nath
À Dar es Salaam, en Tanzanie, des écolières organisent une marche contre la violence sexiste.

Les Nations Unies célèbrent les 16 Jours d’activisme contre la violence basée sur le genre, du 25 novembre au 10 décembre, sous le thème mondial défini par la campagne UNiTE du Secrétaire général des Nations Unies : « Oranger le monde : mettre fin dès maintenant à la violence à l’égard des femmes ! »

Près d’une femme sur trois a subi des mauvais traitements au cours de sa vie. En période de crise, les chiffres augmentent, comme on a pu le constater pendant la pandémie de COVID-19 et les récents conflits, crises humanitaires et catastrophes climatiques. Un nouveau rapport d’ONU Femmes, basé sur des données provenant de 13 pays depuis l’apparition de la pandémie, montre que deux femmes sur trois ont déclaré qu’elles, ou une femme qu’elles connaissaient, avaient subi une forme de violence et qu’elles étaient plus susceptibles de faire face à l’insécurité alimentaire. Seulement une femme sur dix a indiqué que les survivantes s’adresseraient à la police pour obtenir de l’aide.

Bien qu’elle soit omniprésente, la violence basée sur le genre n’est pas inévitable. Elle peut et doit être évitée. Pour mettre fin à cette violence, il faut commencer par accorder foi aux récits des survivantes, adopter des approches globales et inclusives s’attaquant aux causes profondes, transformer les normes sociales préjudiciables et autonomiser les femmes et les filles. Avec des services essentiels axés sur les survivantes dans les domaines de la police, de la justice, de la santé et des services sociaux, ainsi qu’un financement suffisant pour le programme des droits des femmes, nous pouvons mettre fin à la violence basée sur le genre.

Le Forum Génération Égalité qui s’est déroulé à Paris en juillet dernier a donné l’impulsion nécessaire à des actions décisives et à des investissements visant à faire progresser l’égalité des sexes. Le Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes, le seul mécanisme mondial d’octroi de subventions dédié à mettre fin à toutes les formes de violence à l’égard des femmes et à les prévenir, a annoncé une initiative spéciale de collecte de fonds, #Give25forUNTF25, qui marquera 25 ans d’octroi de subventions destinées à soutenir les organisations de femmes à l’échelle mondiale.

Apprenez-en davantage et agissez. Téléchargez les logos de la campagne #Orangezlemonde.

Autres articles