Accueil VidéosAutres BFM Story – Face à Duhamel – 18 octobre 2021

BFM Story – Face à Duhamel – 18 octobre 2021

Eric Zemmour était l’invité de BFM Story ce lundi 18 octobre 2021, dans l’émission Face à Duhamel.

4 commentaires

Paul Aubrin 19 octobre 2021 - 8 h 54 min

Les grosses ficelles de ces journalistes pour emmener EZ à s’engager, en saucissonnant leurs questions, sur des engagements contradictoires d’une multitude de mesurettes politiciennes sont pitoyables.

Répondre
Depienne 19 octobre 2021 - 10 h 19 min

Et la nouvelle rumeur lancé par une féministe ….. on ne parle pas de la VIOLENCE SEXUELLE de ZEMOUR !….. il ne lui feront pas de cadeaux et sortent l’artillerie lourde …. PRUDENCE !

Répondre
faguet daniel 19 octobre 2021 - 13 h 34 min

Par la démarche du Président, le 17 octobre et pour le souvenir cuisant de cette année 1961, je crains l’arrivée de l’année 2022, particulièrement aux alentours du mois de mars. En 1961, j’avais vingt ans, à l’armée « Caserne Desaix » en plein Paris. Une nuit de juillet ou aout dans ma chambrée bureau le mur extérieur a été soufflé par une bombe. Heureusement mon Colonel m’avait laissé temps libre pour la nuit. Je suis rentré chez ma mère. Il m’a sauvé la vie. A mon arrivée j’ai pu constaté de l’extérieur le trou béant dans un mur d’au moins 50 d’épaisseur. Je n’ai jamais su si c’était le FLN, qui œuvrait dans la capital ou l’OAS. Dure période!!!

Répondre
Jean Bart 19 octobre 2021 - 17 h 54 min

La France n’est pas assez active. Et il y a du chômage. Rassurant d’en entendre parler. Les demandeurs d’emploi, anciens, présents, futurs, votent (un élément qui n’est pas qu’accessoire).
A ce sujet, il n’est pas impossible (formule prudente Mmes et Mrs les juges) que l’indigénisme, le djihadisme social, le communautarisme, la celtogalliphobie (racisme de chercheurs et accapareurs de rentes mémorielles), fassent que dans les agences de Pôle-Emploi de banlieues, le travail de mise en relation entre employeurs et demandeurs ne soit pas honoré, spécifiquement au détriment des français (nationalité française) n’appartenant pas à une communauté extra ou intra nationale, qu’elle soit religieuse ou ethnique.

Il est vrai que d’une manière générale, le Pôle-Emploi n’a strictement plus rien à voir avec l’ANPE d’antan, de l’expérience même de ceux et celles qui ont connu les deux: en particulier, le Pôle-Emploi délègue le travail d’aide et de mise en relation à des prestataires, procédé accentuant toute trace d’individualisation, qui plus est avec des affectations aux « ateliers » au tamis à rochers de 10 km (tamisages effectués par le personnel de Pôle-Emploi qui n’a plus aucune fibre sociale ni finesse d’accompagnement).

Un petit jeu des « une différence » :

-un de Baumugnes (A bons entendeurs salut), qui demande courtoisement des explications suite à une radiation pure et simple (i.e. annonce de radiation pour faute) trois jours après son inscription à une formation destinée à un demandeur et validée par Pôle-Emploi , qui constate en outre qu’il a été inscrit sur la plateforme à une formation à l’intitulé inexact, puis après correction pour inscription à la bonne, qui constate qu’il demeure sur son espace la mention qu’il aurait abandonné la première, se voit sèchement répondre (après 3 mails en huit jours) que « la messagerie de Pôle-Emploi n’est pas un tchat ». (Une telle sècheresse est possible quand les agences de Pôle-Emploi disposent de sbires … chargés de contenir les Français).

-un d’une communauté sus-suggérée se pointe pour une convocation pre-radiation : il déclare qu’il a oublié de s’actualiser. Il précise la formation qu’il aimerait suivre ; la conseillère, touchée (?) par la motivation du personnage, appelle devant lui le responsable de formation : une place lui est allouée sur le champ.

Ce n’est pas un hasard si les nombreuses participations sur le thème de Pôle-Emploi lors de la « Grande consultation » tragico-hilarante n’ont pas percolé dans les compte-rendu.

PS : non, monsieur le fan barbu des rapports de force du Havre : le confinement de 2020 n’a pas empêché la perte de travail d’un certain nombre de français.
La mauvaise nouvelle pour vous et votre pote de ring admirant les muscles luisants de M. Ali? Ce certain nombre compte bien tenir jusqu’aux prochaines élections.
Ceux qui vont voter te saluent.

Répondre

Laisser un commentaire

Vous pourriez aussi apprecier